Mes découvertes

Micropigmentation des sourcils : qu’est-ce que c’est ?

Le maquillage permanent ou micropigmentation est une méthode révolutionnaire qui consiste à déposer des pigments minéraux hypoallergéniques sur la couche dermique de la peau. On améliore la forme des sourcils, des yeux ou des lèvres avec une aiguille et un pigment ultrafin.

La procédure de micropigmentation des sourcils

Ce traitement est également appelé maquillage permanent ou microblading. On le confond parfois avec les tatouages ​​à sourcils. Or, les pigments utilisés pour le maquillage permanent sont introduits moins profondément sur la peau et ont une composition différente de celle des encres de tatouage. Les dispositifs de micropigmentation sont également plus raffinés que les machines à tatouer et les techniques utilisées sont différentes.

On réalise la micropigmentation avec un appareil numérique perfectionné et un choix sur une série de 20 aiguilles. Le pigment pénètre efficacement dans la peau, ce qui lui permet de durer plus longtemps. L’utilisation d’aiguilles spécifiques peut créer un effet net et naturel. Les procédures de micropigmentation permettent d’imiter l’aspect très naturel des sourcils ou de donner un effet de poudre ombré.

Les avantages de micropigmentation

La micropigmentation des sourcils permet de les retracer pour avoir une meilleure forme. Grâce aux effets du microblading, l’application de maquillage n’est plus nécessaire pendant plusieurs années. Cette technique est également recommandée aux personnes allergiques aux maquillages classiques ainsi qu’aux porteurs de lentilles de contact et aux sportifs. Le maquillage permanent permet aussi d’avoir un look impeccable tout au long de la journée. Le maquillage permanent peut également être appliqué sur les lèvres et les paupières. L’évolution technique dans le domaine de la micropigmentation est aujourd’hui adaptée à des fins médicales, telles que la pigmentation de l’aréole mammaire et le traitement des cicatrices ou la correction des fentes labiales. Il s’agit de la dermopigmentation.

La technique hybride

La technique hybride réunit deux procédures pour obtenir un meilleur résultat. En combinant des techniques de tatouage en microplaque et la micropigmentation, les sourcils paraissent naturels avec des traits ressemblant à des cheveux. Cette technique est basée sur le fait que le microblading permet d’avoir des résultats bien nets et que la micropigmentation permet de bien regarnir les zones claires. Par conséquent, le sourcil 3D idéal aura les bords où le follicule pileux est créé par microblading et la partie moelleuse du sourcil (la partie médiane) sera travaillée avec la micropigmentation. La machine ajoute du volume et de la texture à la pigmentation qui crée naturellement des ombres plus douces et un aspect plus naturel.

La procédure est réalisée à l’aide d’un outil manuel stérile à usage unique et d’aiguilles ultrafines pour implanter des pigments dans la peau. Des traits ressemblant à des cheveux sont créés pour obtenir les sourcils souhaités. On utilise ensuite une machine à tatouer manuelle ou numérique avec une aiguille spéciale pour créer l’aspect plus marqué de la micropigmentation.

L’opération n’est réalisée qu’une seule fois et nécessite une retouche après une année. Cependant, un suivi mensuel pourrait être nécessaire.

Entretien des sourcils

Les sourcils hybrides ne s’estompent pas et supportent l’humidité. Ils peuvent durer de 1 à 3 ans, en fonction des facteurs internes et externes. Étant donné que les pigments ne sont gravés que dans les trois couches supérieures de la peau, la perte et le renouvellement des cellules de la peau finiront par effacer les sourcils, ce qui nécessite une retouche périodique.

La micropigmentation est principalement destinée à ceux qui souhaitent avoir des sourcils bien tracés sans se maquiller. Sans aucun effet secondaire, les résultats peuvent durer des années.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués d’un **